Traduire la diversité culturelle dans le roman de guerre postcolonial Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma

Authors

  • Florence Gacoin-Marks University of Ljubljana, Faculty of Arts, Slovenia

DOI:

https://doi.org/10.4312/an.56.1-2.145-160

Keywords:

littératures postcoloniales, littératures francophones, littératures africaines, plurilinguisme dans le roman, Ahmadou Kourouma, Allah n’est pas obligé

Abstract

L’article traite de la traduction du roman de guerre africain Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma. De manière générale, le style de l’écrivain est connu pour les nombreux africanismes qui le colorent et l’enrichissent. Dans le roman mentionné, le narrateur veut s’adresser à tous les lecteurs possibles des romans francophones, c’est pourquoi sa narration entremêle des éléments linguistiques provenant de différentes aires culturelles (français littéraire, africanismes et anglicismes) et de différents registres (langue enfantine, langue familière, définitions du dictionnaire). Cette diversité linguistique oblige le traducteur du roman vers une langue étrangère (par exemple vers le slovène) à développer une stratégie cohérente basée sur l’analyse, dans laquelle la fonction de divers éléments dans la structure du récit sera d’abord déterminée (crédibilité psycho-linguistique, distance ironique pour souligner l’insupportabilité de la réalité décrite...) et ensuite le niveau de traduisibilité de ces éléments. En parallèle, nous examinerons comment la traductrice slovène du roman a résolu les problèmes et dans quelle mesure elle a réussi à transférer dans sa langue la diversité linguistique du roman d’Ahmadou Kourouma.

Downloads

Download data is not yet available.

References

Authier-Revuz, Jacqueline. « Remarques sur la catégorie de l’îlot textuel. » Cahiers du français contemporain, vol. 3, 1996, pp. 91-115.

Authier-Revuz, Jacqueline. « Le fait autonymique : langage, langue, discours. Quelques repères. » Parler des mots. Le fait autonymique en discours, édité par Jacqueline Authier-Revuz et al., Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2011, pp. 293-303.

Egueh, Hayat Omar. Le français populaire ivoirien dans Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma. 2014. Linnéuniversitetet, mémoire de licence, http://www.diva-portal.org/smash/get/diva2:730501/FULLTEXT01.pdf. Consulté le 22 septembre 2023.

Gbanou, Sélom. Ahmadou Kourouma : Allah n’est pas obligé. Paris, Honoré Champion, 2013.

Grassin, Jean-Marie. « The Problems of Émergence in Comparative Literary History. » Emerging Literatures, édité par Jean-Marie Grassin, Berne, Peter Lang, 1996, pp. 5-16.

Iloh, Ngozi Obiajulum. « Innovations linguistiques dans Les Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma. » Revue de l’Association nigériane des enseignants universitaires de français, 2017 (cité d’après : Muotoo).

Kobenan, Kouakou Léon. « La parenthèse, fonctions et enjeux dans Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma. » Corela, vol. 13, no. 1, 2015, http://journals.openedition.org/corela/3855. Consulté le 13 septembre 2023. DOI: https://doi.org/10.4000/corela.3855

Kourouma, Ahmadou. « Allah n’est pas obligé de faire juste toutes ses choses. » Les chaînes de l’esclavage : Archipel de fictions, Paris, Florent-Massot/Association euro-africaine, 1998, pp. 245-257.

Kourouma, Ahmadou. Allah n’est pas obligé. Paris, Seuil, 2000. DOI: https://doi.org/10.3917/polaf.080.0079

Kourouma, Ahmadou. Alahu ni treba. Ljubljana, Sanje, 2003.

Molinié, Georges, et Alain Viala. « Stylème. » Approches de la réception. Sémiostylistique et sociopoétique de Le Clézio, édité par Georges Molinié et Alain Viala, Paris, Presses Universitaires de France, 1993, pp. 31-42. DOI: https://doi.org/10.3917/puf.molin.1993.01

Muotoo, Chukwunonso Hyacinth. « L’africanisme dans Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma. » Journal of Chinese & African Studies (JOCAS), vol. 2, no. 1, 2021, pp. 200-207.

Rey-Debove, Josette. Le métalangage. Paris, Armand Colin, 1997.

Zakrajšek, Katja. « Kaj pa, ko pisatelj zapiše večjezično francoščino. » Prevajanje besedil iz obdobja romantike: 29. prevajalski zbornik, édité par Martina Ožbot, Ljubljana, DSKP, 2004, pp. 341-358.

Zakrajšek, Katja. Poetika Ahmadouja Kouroume v kontekstu zahodnoafriškega fran­kofonskega romana. 2005. Université de Ljubljana, mémoire de maîtrise.

Zakrajšek, Katja. « K problematiki prevajanja afriškega evrofonskega romana v slovenščino. » Ars & Humanitas, vol. 3, no. 1-2, 2009, pp. 157-174. DOI: https://doi.org/10.4312/ars.3.1-2.157-174

Published

08.12.2023

How to Cite

Gacoin-Marks, F. (2023). Traduire la diversité culturelle dans le roman de guerre postcolonial Allah n’est pas obligé d’Ahmadou Kourouma. Acta Neophilologica, 56(1-2), 145–160. https://doi.org/10.4312/an.56.1-2.145-160

Issue

Section

From Ethical Aspects of Literature to Literary Historical Studies in an Intercultural Context