La cène d'ouverture du Soulier de satin (I, 1)

Authors

  • James Dauphiné

DOI:

https://doi.org/10.4312/an.45.1-2.177-183

Keywords:

Paul Claudel, Soulier de satin, Cène, eucharistie sacrements, immolation, consécration

Abstract

La critique claudélienne, de façon récurrente, au fil des générations, a multiplié commentaires et remarques touchant les aspects religieux du théâtre de Claudel, avec une prédilection logique pour son oeuvre majeure, Le Soulier de satin. Toutefois, cette production critique semble fournir davantage de perspectives à portée générale que des explications précises et déterminantes.Il conviendrait en somme de recourir à un point de vue résolument théologique. Maintes fois, Claudel a dʼailleurs pris soin de mentionner combien la lecture chrétienne et spirituelle de son oeuvre était denature à expliquer autant quʼà révéler le sens et la virtù de sa démarche créatrice.

Downloads

Download data is not yet available.

Published

31. 12. 2012

Issue

Section

Articles

How to Cite

Dauphiné, J. (2012). La cène d’ouverture du Soulier de satin (I, 1). Acta Neophilologica, 45(1-2), 177-183. https://doi.org/10.4312/an.45.1-2.177-183