[1]
Pintarič, M. 1998. Le temps et la perte d’identité dans la poésie de Joachim du Bellay. Acta Neophilologica. 31, 1 (Dec. 1998), 51–56. DOI:https://doi.org/10.4312/an.31.1.51-56.