Tendances originales dans l'emploi de certsins éléments du Latin scientifique et de chancellerie à la basse époque, Chez Claudien Mamertus

Authors

  • Roxana Iordache Université de Bucarest

DOI:

https://doi.org/10.4312/linguistica.26.1.131-147

Keywords:

Tendances originales dans l'emploi de certsins éléments du Latin scientifique et de chancellerie à la basse époque, Chez Claudien Mamertus

Abstract

Presbytérien à Vienne (en Gaule), dans la moitie du V-e siècle, Claudien Mamertus est bien connu par ses préoccupations de philosophe et d'orateur. Ses ouvrages en prose conservés (il s'agit des ouvrages sûrs de Claudien Mamertus: De statu animae, en trois livres, et des deux Epistulae, d'apres l'édition d'Auguste G. Engelbrecht) ont en général un style soigné, souvent emphatique, propre à l'éloquence et à la poésie. L'influence de Cicéron, de Lucrèce, de Virgile et surtout d' Apulée, mais aussi de nombreux autres écrivains contemporains ou bien éloignés y est assez évidente. À ce propos, une caractérisation correcte du vocabulaire de Claudien Mamertus se trouve dans A. Ebert, Geschichte der christlichlateinischen Literatur: „Das Werk (De statu animae) offenbart sich auch in der Kühnheit, womit Claudian aus dem Sprachschatz der femen Vorzeit wie der Gegenwart schöpft, allerdings mit Verzicht auf Eleganz des Ausdrucks. ". Voici d 'ailleurs les propres mots de Claudien Mamertus (dans sa lettre au rhéteur Sapaudus) au sujet des modèles stylistiques conseillés à son époque: „Naeuius et Plautus tihi ad elegan" tiam, Cato ad grauitatem, Varro ad peritiam, Gracchus ad acrimoniam, Chrysippus ad disciplinam, Fronto ad pompam, Cicero ad eloquentiam capessendam usui sint illi ergo reuentilandi memoriaeque mandandi sunt, de quibus isti potuere proficere, quos miramur."

Downloads

Download data is not yet available.

Downloads

Published

1. 12. 1986

Issue

Section

Articles

How to Cite

Iordache, R. (1986). Tendances originales dans l’emploi de certsins éléments du Latin scientifique et de chancellerie à la basse époque, Chez Claudien Mamertus. Linguistica, 26(1), 131-147. https://doi.org/10.4312/linguistica.26.1.131-147