Les marqueurs discursifs "mais" et "alors" en tant qu'indicateurs du degré de l'oralité dans les discours officiels, les débats télévisés et les dialogues littéraires

Authors

  • Mojca Schlamberger Brezar Faculty of Arts

DOI:

https://doi.org/10.4312/linguistica.52.1.225-237

Keywords:

analyse de l’oral, situations d'énonciation, marqueurs discursifs, débats, discours officiel, oral écrit

Abstract

Lʼoral et lʼécrit présentent, selon la définition de C. Blanche-Benveniste, deux mondes distincts dʼexpression. À lʼépoque contemporaine, les deux modes sʼentremêlent. Lʼécrit influence lʼoral dans les situations dʼénonciation officielles ainsi que les situations du discours spontané tandis que lʼoral entre dans la littérature et la presse. Ces deux situations sont expliquées par les notions de la littératie et de lʼoralisation de lʼécrit. Les marqueurs discursifs en tant quʼorganisateurs de la pensée sont surtout fréquents à lʼoral mais ils ont des équivalents en discours normé, écrit ou oral, à savoir des connecteurs présentant une forme homonyme mais une fonction différente. La position des marqueurs discursifs est surtout au début de lʼénoncé. Au niveau de la normativité, les marqueurs discursifs sont souvent considérés comme redondants pour un discours bien structuré. De ce point de vue, ils peuvent présenter les indicateurs de lʼoralité. Dans le but de le prouver, nous avons analysé les positions et les valeurs des marqueurs discursifs "mais" et "alors" dans les débats télévisés, dans les discours officiels et dans les dialogues des romans français provenant dʼun corpus parallèle français-slovène FraSloK. Les corpus oraux ont été transcrits et analysés manuellement en vue de déterminer la fréquence de ces marqueurs discursifs dans chacun des types du discours en question. Lʼanalyse a démontré que plus le discours est proche de lʼoral spontané, plus nombreux sont les marqueurs discursifs, et vice-versa : plus le discours est officiel, moins de marqueurs discursifs il présente. Les dialogues littéraires représentent un genre de discours intermédiaire.

 

Downloads

Download data is not yet available.

Downloads

Published

31. 12. 2012

How to Cite

Schlamberger Brezar, M. (2012). Les marqueurs discursifs "mais" et "alors" en tant qu’indicateurs du degré de l’oralité dans les discours officiels, les débats télévisés et les dialogues littéraires. Linguistica, 52(1), 225-237. https://doi.org/10.4312/linguistica.52.1.225-237